"Les Perrières" 1er cru de Meursault

"Les Perrières" 1er cru de Meursault

L'appellation

Parmi les Premiers crus de Meursault, certains sont considérés comme des Grand Premiers Crus, on cite souvent les Charmes, les Genevrières et bien sur les Perrières, le climat plus recherché régulièrement pressenti comme le candidat naturel à une possible promotion en Grand Cru.

Le terme Perrière évoque la pierre, les carrières. Ce terroir contient beaucoup de cailloux calcaires qui confèrent au vin une minéralité remarquable, supérieure à l'ensemble des autres Premiers Crus de Meursault et qui sur ce point, le rapproche des grands vins de Puligny dont il est voisin.

Notre parcelle de Meursault Perrières de 0.45 ha est située dans la partie supérieure du cru et donne un vin dense, vertical. Le nez est avant tout minéral, pierreux mais offre beaucoup de complexité avec souvent des notes florales (fleurs blanches, aubépine). La bouche est concentrée, structurée, presque ferme. La tension et la persistance, qui tiennent précisément du caractère minéral, sont impressionnantes. Il faut souvent 5 à 7 ans pour que ce cru exprime toutes ses qualités.

Cette parcelle est exploitée par le Domaine de Montille depuis le millésime 2012, elle était, auparavant, exploitée par le Château de Puligny-Montrachet.

Les vins, le style

Nos vins sont réputés pour leur grande pureté aromatique, nous privilégions toujours l'équilibre et l'élégance plutôt que la puissance et l'extraction. Les vins sont une expression classique de la Bourgogne, de leur appellation en général et de leur terroir en particulier. Les méthodes culturales employées contribuent à cette personnalisation recherchée et la vinification doit fuir tous les excès et rechercher au contraire le point d'équilibre ou le terroir bourguignon trouvera toute la place qu'il lui revient.

Les vendanges sont entièrement manuelles et grâce à l'utilisation des pressoirs pneumatiques, nous pouvons moduler nos presses en fonction de la qualité du raisin et du profil du millésime. Après un léger débourbage, les moûts sont entonnés en fûts principalement de 600 litres et aussi de 228 L où se déroule la fermentation alcoolique et malolactique.

Nous utilisons environ 5 à 20 % de fûts neufs avec des bois provenant essentiellement de l'Allier, en chauffe longue et légère. Le premier soutirage a lieu après environ une année d'élevage sous bois pour commencer alors la seconde phase (4 à 6 mois) en cuve inox afin de garder fraicheur et tension au vin. Nous concluons cet élevage avec un léger collage suivi d'une filtration tout aussi respectueuse du vin avant son passage en bouteilles.

Culture de la vigne

Le Domaine pratique la culture biologique depuis 1995. Désormais nos vins sont certifiés Ecocert . Dès 2005 la biodynamie est venue compléter ces pratiques respectueuses des sols et du vivant.

Imprimer E-mail