"Le Cailleret" 1er cru de Puligny-Montrachet 2009

Le millésime

Nous avons vendangé entre le 05 et le 18 septembre.

Le millésime 2009 est né dans la douceur, avec un printemps clément et un été relativement chaud en juin et juillet, même si des pluies sont venues troubler la fin de juillet et une partie du mois d'août. Les vendanges ont commencé assez tôt, en particulier au Domaine et Maison de Montille où nous privilégions toujours la fraîcheur, la précision et l'équilibre, au risque d'une sur-maturité. Nous avons commencé en effet le 5 septembre pour finir le18. Il en résulte une fraîcheur et un équilibre gustatif qui donne un relief et une saveur particulière à nos vins, qui ne reflètent pas l'appréciation générale du millésime.
La fenêtre de la cueillette était relativement étroite, il a fallu vendanger vite (sur une période de 13 jours) et tôt (du 7 au 18 septembre), aussi bien en côte de Beaune qu'en côte Chalonnaise, afin d'éviter les chutes d'acidité.

L'importance de la date de vendanges était, comme souvent, capitale surtout quand on aime faire des vins sur le registre de la fraicheur, privilégier la minéralité au côté gourmand. Ce millésime a le profil des bonnes années pour avoir donné des raisins sains et murs.

Les vins blancs 2009 seront suffisamment riches et flatteurs pour se livrer tôt, à déguster d'ici 5 ans. A la dégustation l'équilibre du vin subsiste, de par ses arômes de fruits mûrs qui finissent sur des notes fraîches, des nez floraux, des bouches tendues.

 

Notes de dégustation

-Not surprisingly, this offers a big step up in aromatic elegance with its aromas of dried acacia blossom, citrus rind, spice and wet stone where the latter element also characterizes the supple, round and intense mediumbodied flavors that possess excellent complexity and genuinely striking length. This very classy effort should age well over the medium-term.   Allen Meadows

-More mineral on the nose than Les Narvaux du Dessous. Then creamy lemon on the palate. Very attractive, balanced, fresh and long. There's even a juiciness that comes through on the finish and whets the appetite. (JH)
Dense and tense. A step up from most of the whites shown by Flint. Racy and edgy. Real energy here. Bravo! Jancis Robinson

Imprimer